Un an et demi après, c'est une autre version qui apparaît au grand jour. Le Refuge révèle n'avoir jamais reçu d'appel de détresse du jeune homme victime, le 18 mai 2017, du canular téléphonique sur les homosexuels, en direct dans l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8.


...source