Se pourrait-il que l'immense question du réchauffement climatique trouve sa solution dans l'infiniment petit? Des chercheurs de l'université du Texas, basés à Austin, tentent de prouver que oui.

https://youtu.be/jIkhjA0Ss6o

En étudiant les sédiments qui reposent à plus de 2000 mètres dans le Golfe de Californie, dans le bassin de Guaymas, ils ont trouvé de nouvelles variétés de microbes avec des propriétés très intéressantes....


source