Avec la dextérité dont fait preuve Alexandre Astier dans "Kaamelott", on l’attendait plus dans une version d’Astérix avec acteurs qu’en animation.

Il forme un duo en total harmonie avec Louis Clichy, qui vient de chez Pixar, tant le film fonctionne dans son scénario, ses péripéties et le respect de l’univers d’Uderzo et Goscinny.


Sur un scénario original, le film reprend évidemment des incontournables de la bande dessinée d’origine.



source