Vers 12h45  annonce de Edouard Philippe

Edouard Philippe suspend pour six mois la taxe sur les carburants
"Trois mesures fiscales devaient entrer en vigueur le 1er janvier prochain : la hausse de la taxe carbone sur l'essence, le fioul et le diesel ; la convergence de la taxation du gasoil sur l'essence, et l'alignement de la fiscalité du gasoil pour les professionnels avec celle appliquée au particulier", rappelle Edouard Philippe. "Je suspend pour six mois l'application de ces mesures fiscales", dit-il.

Pour conclure un peu plus tard :

Édouard Philippe : «Le gouvernement n'accepte pas les violences»
Édouard Philippe revient avant de conclure sur les violences qui ont émaillé les précédentes manifestations. «Tous les Français ont le droit de manifester, reconnaît le premier ministre. Mais tous les Français ont aussi le droit à la sécurité. Le gouvernement n'accepte pas les violences.» Il prévient ensuite : «Les auteurs de ces actes sont recherchés et seront punis. S'il y a une nouvelle journée de mobilisation samedi, elle doit être déclarée et se dérouler dans le calme.»

Et de conclure: «C’est maintenant le temps du dialogue. J’ai la conviction profonde que quand on met des Français de volonté autour d’une table, on trouve des solutions. C’est ce que je vous propose de faire.»



...source